Return to site

Le Club industrie du futur visite John Deere

Il est constitué des industries de la métallurgie, de la chimie et du plastique de la région

Un robot collaboratif, des tablettes numériques, des impressions 3D et des données en pagaille permettent de gagner en rentabilité. En attendant la réalité augmentée et les objets connectés.

Un robot - sans la protection d'une cage trop encombrante - qui ralentit si un collègue à chair humaine s'approche de trop près, voire s'arrête, pour ne pas l'asperger d'huile�. Des contrôleurs de qualité (formés en cinq jours quand il fallait six mois, auparavant) qui ont troqué leur fastidieuse liasse de papier pour des tablettes numériques. Elles communiquent entre elles le code des produits à surveiller�. Des outillages, imprimés en plastique, dont la forme parfaite épouse un tube biscornu�.

Pas de doute, John Deere est entré dans l'ère 4.0, depuis 2016. Et ce n'est pas fini ! « Pour nous, ce n'est pas une révolution, mais une continuité », explique Thomas Fischer, le « monsieur innovation » du site de Saran.

Découvrez l'article de la République du Centre en cliquant sur le bouton "Article" ci dessous.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK